Retour

Il y a de l'eau dans le gaz

ou chroniques pour remettre les choses à leur place...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 



La soie, beau, beau, noble, noble...

Oui, l'arnaque est de tout premier ordre, et je vais me faire de nombreux ennemie(s) parmi vous...
Cette cravate, ce carré, cette écharpe ou ce chemisier de soie, auxquels vous tenez comme à la prunelle de vos yeux, c'est de la soie ?
C'est marqué quoi sur l'étiquette? 100 % soie?
Ouf, vous me rassurez...
Et, vous l'avez payé cher ? Non ? ah bon, c'était un prix intéressant, une affaire...
Et le Père Noël, vous y croyez ?
Non ? Ah bon, je croyais...
Made où, dites-vous ?
Ah, bon !
Comment dîtes-vous, c'est de la bourette, de la schappe, du pongée 100 % soie?
Ah, bien, bien, c'est formidable, ça...

Sachez tout de même que :

  • 100 % soie signifie 100 % composition chimique soie et non pas fil de cocon...
  • Le pongé de soie vaut 15 F le mètre carré.
  • La schappe de soie est un fil fabriqué avec tous les déchets de cocons hachés menu et refilés comme de la laine, alors que le fil de soie et un tube cylindrique lisse de 2 km de long.
  • La bourette de soie est fabriquée de la même manière avec les déchets de schappe (déchets de déchets) et les déchets de tissage de schappe ramassés sous les métiers à tisser.

Ah, la soie, beau, beau, noble, noble...


Internet, un bel outil pour qui a soif d'apprendre ?

La technologie est parfaite, il n'y a rien à redire, et Internet paraît être une immense bibliothèque.
Le problème, immense, monstrueux, est que n'importe qui y écrit n'importe quoi...
Oh, s'il ne s'agissait que d'idées, ce ne serait pas grave, chacun dispose du libre arbitre qui lui permet de se forger sa propre idée, dans cette grande tribune qu'est le Net.
Mais voilà, il ne s'agit pas que d'idées, il y a aussi les faits. la science, l'histoire...
Que devient alors cet extraordinaire outil de connaissance si la moitié des connaissaces auquelles on a accès sont fausses, si les faits sont érronés, la science falsifiée et l'histoire déformée ?
Comment choisir parmi ce que l'on découvre ce qui est à retenir puisqu'on est là justement pour découvrir ce que l'on ne sait pas ?

Pour ne prendre qu'un petit exemple anodin, mais ô combien agacant, voyez un peu ce que l'on peut trouver, faisant référence à la première Révolte des Canuts, à Lyon en 1831 :

"En France, en 1831, l'introduction des métiers à tisser la soie provoque l'insurrection des ouvriers tisserands lyonnais (les Canuts), qui attaquent une usine à Saint-Étienne pour en briser les machines..."

Pour commencer, les métiers à tisser la soie n'ont pas été introduits à Lyon en 1831, et il y a une confusion avec la mécanique Jacquard qui n'a d'ailleurs pas non plus été introduite en 1831 et qui n'a rien à voir avec cette Révolte déclenchée par le non respect par l'Etat d'un accord tarifaire obtenu entre les Canuts et les fabricants par l'intermédiaide du Préfet de Lyon qui fut révoqué par la suite.
Pour continuer, cette Révolte est restée confinée à Lyon et rien n'a été attaqué, ni cassé, ni par les lyonnais, ni par qui que ce soit, ni à Saint-Etienne, ni ailleurs !!!

Alors, moi, je sais tout celà, parce que je l'ai étudié, parce que j'ai lu de vrais livres écrit par de vrais historiens, édités par de vrais éditeurs... Mais vous, et bien vous, vous risquez de le prendre pour argent comptant et je ne pourrais pas vous le reprocher, sauf que, vous saurez désormais qu'il faut vérifier la crédibilité des "auteurs" et surtout, chercher à recouper vos informations.

Quoique, recouper ses informations n'est pas évident, car ceux qui écrivent n'importe quoi sont en général allés le piquer sur le site d'un autre qui écrit également n'importe quoi. J'ai trouvé, sans éxagérer, des dizaines de sites, et parfois des plus sérieux (j'ai nommé l'Education nationale) où l'on nous explique sans gène que Jacquard (le plus souvent avec un T à la fin) est un monsieur qui a inventé le métier à tisser mécanique !!! Pouêt, pouêt ...

En somme, c'est l'homme qui a vu l'homme, qui a vu l'homme, qui a vu l'homme qui a tué l'ours...

La solution consiste à ne pas accorder de crédit lorsque les sources vérifiables ne sont pas citées.
Et oui, Internet a son mode d'emploi...


Décembre 2003
La soie, beau, beau, noble, noble...
(2)

On continue à vous prendre pour des imbéciles et apparamment, vu le succès de ces marchands, vous en demandez encore !
Article en soie sauvage avec irrégularités liées au tissage artisanal :
Voici le genre de descriptif commercial que l'on voit un peu partout. C'est à hurler de douleur.
La soie sauvage cache généralement le produit bas de gamme, voire le produit déchet. Quant aux irrégularités, j'appelle cà d'inommables défauts. Il a bon dos l'artisanat !!!
Et d'ailleurs si vous croyez vraiment qu'il existe encore, l'artisanat textile, même au fin fond de l'Amazonie, franchement, il faut arrêter l'alcool, vous vous faites du mal...

Le plus ridicule du ridicule est l'argument de vente d'une robe chinoise 100% soie, vendue 19,40 Euros ttc (je vous jure) :

Tous nos articles sont livrés neufs dans leur emballage plastique d’origine.

Là, c'est à hurler de rire. Je vous laisse imaginer la qualité de la robe et de son ... vendeur.