Retour

Connaissez-vous
Philippe de Lasalle ?

 

Philippe de Lasalle (1723-1804)

 

Métier à la grande tire mis au point
par Philippe de Lasalle

Composition Philippe de Lasalle

lampas broché Marie-Antoinette
à Fontainebleau, 1787.

 

Né le 2 septembre 1723, sujet du Roi Louis XV, perd ses parents alors qu'il n'est qu'un nouveau-né, il grandit proche de la nature qui l'influençera toute sa vie. Adolescent, il vit à Lyon, chez l'un de ses oncles et apprend le dessin puis travaille dans différents ateliers parisiens.

De retour à Lyon en 1744, il apprend le métier de la soie chez un fabricant. Il acquiert les techniques du tissage et de la mise en carte, opération qui consiste à reporter l'esquisse du motif sur un papier quadrillé dont les colonnes sont les fils de chaîne et les lignes sont les coups de trame.
C'est cette mise en carte qui sera ensuite lue pour la préparation des semples et des lacs sur les métiers à la grande tire, ou la confection des cartons sur les métiers Jacquard.

 

En 1748, il se marie avec la fille d'un soyeux avec lequel il s'associera.
Il vit et travaille rue Sainte-Catherine, tout en bas de la Croix-Rousse, coté Rhône.

Philippe de Lasalle présenta son métier à la grande tire qui apporta de grands perfectionnements au métier à la tire traditionnel. Créateur de tissus façonnés, il avait besoin de réaliser des motifs de grandes dimensions. Il rendit le semple indépendant et interchangable, ce qui lui permettait de réaliser des motifs de plus grande étendue en hauteur en remplacant plusieurs semples les uns après les autres.

Philippe de Lasalle, à la fois dessinateur et metteur en carte, maîtrisant parfaitement son art, devient célèbre. En 1760, l'intendant de Lyon, Monsieur de la Michodière disait de lui qu'il était " regardé comme le premier dessinateur de Lyon ". Sa connaissance de la nature associé à son talent de dessinateur lui donne toute aisance dans ses compositions renfermant fleurs, animaux combinés aux nœuds, rubans et autres éléments décoratifs.

Sa renommée dépassera vite les frontières de la France, et il travaillera pour Catherine II de Russie.

Le Palais de Petrodvorets près de Saint-Pétersbourg
Composition Philippe de Lasalle

Sous Louis XVI, la réduction s'accentue, les bouquets liés de cordelières sont placés entre des bandes verticales. Philippe de Lasalle se distingue par ses remarquables tissus à grands motifs destinés aux palais français et étrangers.

Les Perdrix (The Partridges)
Composition Philippe de Lasalle, 1771

Ce dessin fut commandé au début des années 1770 pour participer à la décoration du salon du Palais Bourbon à Paris. Dix ans plus tard, au début des années 1780, il fut à nouveau utilisé dans le Grand Palais de Peterhof, dans la résidence de campagne de l'impératrice Russe Catherine II. Dans le Grand Palais de Peterhof, le tissu fut utilisé dans un boudoir décoré en suite, ce qui signifie que le même tissu recouvrait les murs, les sièges et les tentures. Ce dessin fut célèbre et répandu en différents coloris. Le travail de Philippe de Lasalle attira l'attention de la Grande Catherine par l'intermédiaire du philosophe Voltaire. Philippe de Lasalle travaillera pour nombre des Grands de ce monde...

This design was commissioned in the early 1770s as part of the decoration for a salon in the Palais Bourbon in Paris. Ten years later, in the early 1780s, it was used again in the Grand Palace in Peterhof, the country residence of the Russian empress Catherine the Great. In the Peterhof Palace, the textile was used in a boudoir that was decorated en suite, meaning that the same textile was used for the walls, furniture covers, and curtains. It was a popular pattern, and in addition to the Museum's piece with a pale blue background, examples with different background colors such as red, green, and yellow exist in other museum collections in the United States and Europe. The work of designer and entrepreneur Philippe de Lasalle came to the attention of Catherine the Great through their mutual acquaintance, the philosopher Voltaire. In 1771, Lasalle produced several woven portraits of reigning monarchs, including Louis XV of France and Catherine the Great. Voltaire owned one of the portraits of Catherine and praised its likeness in a letter to her. Examples of Lasalle's designs were sent to the empress and she became a patron. The partridge silk was one of several Lasalle fabrics subsequently imported for the Russian palaces. Lasalle was also commissioned to design wall hangings to commemorate an important military victory which were hung in the Chesma Palace, and another silk showing peacocks and pheasants was used in what became known as the Lyon Drawing Room in the Czarsko Selo Palace.

 

Philippe de Lasalle s'éteint le 27 février 1804 au palais Saint-Pierre, Place des Terreaux, à deux pas de l'Hôtel de Ville. Sa créativité, son imagination et son don de l'innovation ont traversé les siècles et sont encore bien vivants aujourd'hui.