Le rouge à lèvres

Rouge a levres cleopatre

Des études archéologiques ont révélé que la première utilisation de rouge à lèvres a eu lieu il y a environ 5 000 ans en Mésopotamie. On raconte que les femmes broyaient des pierres semi-précieuses et y mélangeait de la cire pour créer une couleur ultra brillante.
On sait aussi que ce produit de beauté faisait partie des rituels de la reine Cléopâtre en Égypte antique. 7000 coccinelles étaient broyées pour créer une poudre de carmin qui donnait une teinte rouge vibrante à ses lèvres. Et pour obtenir la brillance ? Des écailles de poisson. 

Jusqu’au 19e siècle, le fard à lèvres se présentait sous forme crémeuse ou liquide, distribué en fiole ou en pot et que l’on appliquait au doigt ou au pinceau.
La mode était au rouge à lèvres à base de moelle de veau, de pommade de concombre et de cire vierge.
Durant la Première Guerre mondiale, les hommes sont sous les bombes et les femmes s'émancipent. Elles conduisent, fument et se peignent la bouche en rouge. Un geste chargé de sous-entendus, un interdit jusqu'alors seulement osé par les actrices, les prostituées et les demi-mondaines.

Pour les suffragettes de New York ou de Londres, qui manifestaient pour le droit de vote, le rouge à lèvres est un signe d’indépendance pour certaines femmes et de provocation pour d’autres.

En 1930, Elizabeth Arden a été la première à proposer des rouges de différentes couleurs. Après la Seconde Guerre mondiale, le phénomène pin-up et les icônes d’Hollywood finissent de populariser le port du rouge à lèvres. On a notamment pu compter sur Marilyn Monroe, qui l’a hissé au sommet du glam.


Le « 999 » de Christian Dior.
Après avoir habillé les femmes, Christian Dior souhaitait habiller leur sourire. Il créé, en 1953, un rouge à lèvres inspiré de ses propres tissus.

Le Rouge « G » de Guerlain
On doit le rouge à lèvres tel qu’on le connaît aujourd’hui à la maison Guerlain.

L’Authentique de Rouge Baiser
Le chimiste Paul Baudecroux, est à l’origine du rouge à lèvres indélébile à la tenue longue durée. Rouge qui a été créé en 1927 ! Si sa composition à base d’extraits d’orchidée nourrit et adoucit les lèvres, c’est grâce à sa teinte L’Authentique que Rouge Baiser deviendra mythique lorsque l’actrice hollywoodienne Audrey Hepburn affirme qu’il est son cosmétique fétiche. 

Sources : Le journal de Montréal (https://www.journaldemontreal.com)

Illustration : Claudette Colbert dans « Cléopâtre », le film de Cecil B DeMille de 1934.

 Flèche 02